lesoirimmo

Le PS bruxellois cherche un leader rassembleur

Trois noms circulent avec insistance pour la présidence de la Fédération bruxelloise du PS
: Ahmed Laaouej, Philippe Close et Catherine Moureaux. © Bruno Dalimonte.
Trois noms circulent avec insistance pour la présidence de la Fédération bruxelloise du PS : Ahmed Laaouej, Philippe Close et Catherine Moureaux. © Bruno Dalimonte.

Dernière inconnue dans le casting politique bruxellois : qui succédera à Laurette Onkelinx à la tête de la Fédération bruxelloise du PS ? Trois noms circulent : Ahmed Laaouej, Catherine Moureaux et Philippe Close. Ces dernières heures, la cote du bourgmestre de la Ville remonte solidement. C’est que le PS de la capitale est plus que jamais en proie à des divisions/déchirements, « ce qui plaide pour l’émergence d’une personnalité qui apaise », entend-on chez les rouges. L’une des qualités du mayeur bruxellois qui cultive le consensus par aversion du conflit et tisse des liens avec tous les clans de camarades. Depuis sa victoire aux communales, qu’il est allé chercher en arpentant le terrain pendant plus d’un an, il s’est forgé une stature de leader. Depuis le scrutin régional, il fait figure, pour beaucoup, d’homme providentiel. Pour la succession de Laurette Onkelinx d’abord (à l’automne) ; pour celle de Rudi Vervoort ensuite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct