Développement durable: quand les festivals rêvent en vert

La chaîne de tri installée sur le site du Dour Festival en pleine action.
La chaîne de tri installée sur le site du Dour Festival en pleine action. - Mathieu Golinvaux

Par les temps qui courent, difficile pour un quelconque organisateur d’événement d’échapper à la case « durable ». De plus en plus passent ainsi aux gobelets réutilisables, trient mieux leurs déchets ou organisent des co-voiturages. 16 festivals musicaux (parmi lesquels Les Ardentes, le Dour Festival, LaSemo, les Francofolies) ont d’ailleurs signé une nouvelle version de la charte « Festivals Wallonie #Demain ». L’idée ? « Mettre en œuvre des opérations d’information, de formation, de sensibilisation, de promotion à la réduction des déchets, à la propreté publique et au développement durable. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct