Commission européenne: le départ précipité du «Juncker man» Selmayr

Ursula von der Leyen aurait souhaité que Selmayr reste jusqu’au mois de novembre, date d’entrée en fonction du nouvel exécutif.
Ursula von der Leyen aurait souhaité que Selmayr reste jusqu’au mois de novembre, date d’entrée en fonction du nouvel exécutif. - Reuters.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct