lesoirimmo

Le champignon mangeur de mégots: PuriFungi

MYcelial Ashtray - PuriFungi
Marie-Hélène Speyer

Jeté sur le sol, un mégot de cigarette met deux ans à se décomposer. En festival, c’est un des déchets les plus problématiques. Audrey Speyer, une designer française vivant en Belgique, pourrait avoir trouvé la solution miracle. Son idée : un kit de champignons, sorte de cendrier vivant, qui décompose les mégots de cigarettes qu’on les y insère. Mieux ! Il les « digère ». En deux mois, le mégot a disparu et il en résulte une résine qu’on pourrait notamment être utilisé comme brique de construction.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct