Ingérence russe aux USA: «À la fin, ça va mal se passer pour Mueller», twitte Trump

Donald Trump
Donald Trump - Photo News

Donald Trump a de nouveau accusé lundi l’ex-procureur spécial Robert Mueller d’être « extrêmement partial » et a regretté qu’il soit auditionné mercredi au Congrès sur les conclusions de l’enquête russe.

« L’extrêmement partial Robert Mueller ne devrait pas pouvoir mordre à nouveau dans la pomme », a tweeté le président américain, dont les deux premières années à la Maison Blanche ont été empoisonnées par l’enquête russe menée par le procureur spécial.

« À la fin, ça va mal se passer pour lui et pour les démocrates en toc du Congrès », a-t-il poursuivi, en répétant pour la énième fois avoir été totalement blanchi par ses investigations : « PAS DE COLLUSION, PAS D’OBSTRUCTION ! »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct