Turquie: un lieu dédié au journaliste assassiné Hrant Dink, mémoire du génocide arménien

Le 19 janvier de chaque année, des manifestants se rassemblent à Istanbul, à l’endroit où Hrant Dink a été assassiné.
Le 19 janvier de chaque année, des manifestants se rassemblent à Istanbul, à l’endroit où Hrant Dink a été assassiné. - Reuters

A Istanbul

Impossible de se tromper d’adresse. Sur le trottoir, devant la lourde porte en fer, une plaque rappelle que c’est ici, sur cette avenue passante du centre d’Istanbul, que Hrant Dink a été assassiné le 19 janvier 2007, à 15h05.

De 1996 à sa mort, au premier étage de ce bel immeuble 1920, Hrant Dink a dirigé la rédaction de l’hebdomadaire turco-arménien Agos. En 2015, le journal a déménagé dans des bureaux plus grands, laissant la place à ce qu’il faut désormais appeler le « Lieu de mémoire Hrant Dink 23,5 ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct