Elections 2019: PTB – Vlaams Belang, des électeurs en miroir

Les électeurs qui ont soutenu le parti de Raoul Hedebouw, l’ont d’abord fait pour des raisons idéologiques. © Dominique Duchesnes.
Les électeurs qui ont soutenu le parti de Raoul Hedebouw, l’ont d’abord fait pour des raisons idéologiques. © Dominique Duchesnes.

Le 26 mai 2019. Ce dimanche électoral a été marqué par un contraste : la Flandre a fait du Vlaams Belang la 2e formation politique de Flandre, tandis que l’électeur wallon permettait notamment au PTB d’effectuer une percée historique. Extrême droite au nord, gauche radicale au sud : jamais les réalités politiques belges n’ont été si éloignées.

Mais est-ce vraiment le cas ? Des chercheurs de l’ULB, de la VUB et de la KUL se sont penchés sur les motivations des électeurs pour l’élection des parlements régionaux. Afin notamment de vérifier si le succès des extrêmes, le dernier dimanche de mai, relevait du vote protestataire ou du choix idéologique. Un travail qui en dit beaucoup sur des électorats aux nombreuses similitudes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct