Le test prénatal non-invasif peut désormais aussi déterminer le sexe chez les jumeaux

Le test prénatal non-invasif peut désormais aussi déterminer le sexe chez les jumeaux
Mac Guff Ligne

Le test prénatal non-invasif (NIPT), utilisé depuis un certain temps pour détecter des aberrations chromosomiques comme le syndrome de Down chez un foetus, permet désormais aussi de déterminer le sexe des bébés lors de grossesses gémellaires. Cette avancée est due aux recherches du Centre de génétique humaine (CME) de la KU Leuven. Jusqu’à récemment, cette détermination du genre n’était possible que pour les grossesses uniques.

Le NIPT est un test simple effectué via un test sanguin de la mère à partir de la douzième semaine de grossesse. De petites traces d’ADN du bébé peuvent en effet se trouver dans ce sang et des anomalies telles que le syndrome de Down peuvent être déduites de ce matériel génétique. Le sexe – en particulier la présence du chromosome Y chez un garçon – peut également être déterminé à cette occasion.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct