Football belge

Philippe Clement: «Je ne fais pas tout ça pour la reconnaissance»

Philippe Clement, qui a accepté de relever le défi brugeois, préface la saison à venir.
Philippe Clement, qui a accepté de relever le défi brugeois, préface la saison à venir. - B.D.

L’odeur de la peinture fraîche du tout nouveau centre d’entraînement brugeois en bord de mer témoigne d’un changement de règne. À Bruges, Philippe Clement (45 ans) connaît pourtant tout et tout le monde. En ce compris ce noyau qu’il a vu grandir en tant que bras droit de Michel Preud’homme. C’était il y a seulement deux ans, mais cela paraîtrait presque une éternité. Depuis, Philippe Clement a fait du chemin, quelques détours (Waasland-Beveren et Genk), mais surtout l’unanimité. Au point de devenir l’entraîneur le plus coté du Royaume. Pour son interview de rentrée, la première accordée par le nouveau patron du Club dans ses nouvelles installations, Philippe Clement fait le point sur un été agité.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct