Les plus belles années d’une vie L’amour éternel

<span>Les plus belles années d’une vie</span> L’amour éternel

Il y a 53 ans, Claude Lelouch réunissait Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant dans une histoire d’amour fulgurante, entre Paris et Deauville, qui donnait envie d’aimer et de pleurer. Jean-Louis Duroc, aujourd’hui dans une maison de retraite chic – « le meilleur du pire » dit-il –, a la mémoire immédiate qui flanche mais il se souvient de l’époque où il était coureur automobile, où il était séduisant et séducteur, mais surtout il se souvient d’Anne Gauthier qu’il a terriblement aimée et qu’il n’a pas su garder. Et voici qu’une femme qui a le même son de voix, le même geste de la main dans les cheveux, vient le voir. Rencontre à petits pas sur un banc, 19 minutes faites de gros plans en champ-contre-champ sur Jean-Louis Trintignant à l’état de vieillard magnifique et la belle Anouk Aimée sur laquelle le temps ne semble pas avoir d’emprise. Le temps suspend son vol…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct