Hausse des prix de l’immobilier: la Belgique, exception européenne

Il n’est donc pas étonnant que beaucoup de Belges ont le sentiment que les prix des maisons et appartements ne peuvent faire que monter.
Il n’est donc pas étonnant que beaucoup de Belges ont le sentiment que les prix des maisons et appartements ne peuvent faire que monter. - Pierre-Yves Thienpont.

Selon le dernier Baromètre des notaires, révélé mardi matin par Le Soir, une maison coûte en moyenne 260.000 euros – soit 30.000 euros de plus qu’il y a cinq ans. Au deuxième trimestre, la Fédération des notaires a d’ailleurs enregistré un record d’activité sur le marché immobilier. Rien ne semble susceptible d’arrêter la hausse des prix. Et cela ne date pas d’hier.

Depuis 2000, les prix des maisons et appartements ont en effet plus que doublé dans notre pays. Contrairement à ce qui s’est passé dans d’autres pays, la croissance a à peine été interrompue par la crise financière de 2008 et la double récession qu’a connue la zone euro.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct