Le président du Vlaams Belang au Conseil de l’Europe, qui veille au respect des droits de l’homme

Tom Van Grieken à la Chambre.
Tom Van Grieken à la Chambre. - belga

La Chambre a désigné le 18 juillet dernier les représentants du Parlement belge à l’Assemblée du Conseil de l’Europe. Et, surprise, parmi les heureux élus figure Tom Van Grieken, le président du Vlaams Belang, un parti dont des membres, y compris des députés, ont des liens avec des organisations néonazies ou ont pu faire l’apologie de personnalités condamnées pour collaboration avec le régime nazi, comme le révélait récemment le site d’info flamand Apache. Sans parler des positions du parti, souvent en porte-à-faux avec les conventions que l’assemblée défend.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct