Bob Mueller confirme la «non-exonération» de Donald Trump dans l’enquête russe

Robert Mueller, le procureur en charge de l’enquête russe, s’est révélé un témoin peu loquace au Congrès, mais il a redit ne pas avoir totalement blanchi le président Trump.
Robert Mueller, le procureur en charge de l’enquête russe, s’est révélé un témoin peu loquace au Congrès, mais il a redit ne pas avoir totalement blanchi le président Trump. - EPA.

Un pion, perdu au milieu d’un jeu de massacre : Bob Mueller, l’ex-procureur spécial en charge de l’enquête sur les interférences russes lors de la campagne présidentielle américaine de 2016, savait que son témoignage fleuve, ce mercredi, devant deux commissions parlementaires risquait de le transformer en arme politique de destruction massive, livré aux commentaires enragés des élus républicains et démocrates venus le presser de questions et de commentaires cinglants.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct