Edimbourg: la nouvelle ruée vers l’art

Isabella Soupart et le MP4 Quartet joueront le «
Steve Reich Project
» au Dance Base.
Isabella Soupart et le MP4 Quartet joueront le « Steve Reich Project » au Dance Base. - Dany Willems.

Le Festival d’Avignon vient à peine de fermer boutique qu’un autre festival, au Nord cette fois, s’apprête à lever le rideau. Avec plus de 3.500 spectacles à l’affiche – 5.500 si on compte le théâtre de rue et les performances dans les bars –, le Fringe d’Edimbourg se déploie sur tout le mois d’août et ne laisse donc pas de répit estival aux artistes belges qui voudraient tenter l’expérience écossaise. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à se tourner vers ce nouvel eldorado en termes de tournées mondiales. « Avignon, c’est bien mais on reste dans une programmation très axée sur la France alors qu’au Fringe, si tu es dans le bon lieu et que le spectacle marche bien, c’est le monde qui s’ouvre aux artistes », sourit Séverine Latour, chargée de projets à l’agence Wallonie-Bruxelles Théâtre/Danse (WBTD), qui soutient depuis un an la présence des artistes belges à Edimbourg.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct