Un problème de réception

A entendre Francky Zapata, le flyboard ne serait pour rien dans son échec. La « mécanique » a tenu. C’est à la réception que l’aventure a tourné court. « Quand je suis arrivé devant le bateau de ravitaillement en mer », a-t-il raconté, « il me restait deux minutes pour atterrir mais je n’arrivais pas à m’approcher. J’ai amorcé la descente et, au moment où j’ai attrapé la barre, le bateau s’est arrêté net, les pieds sont partis en avant (…) et je me suis fait éjecter comme un bouchon en arrière. Je suis tombé dans l’eau à côté du bateau et tous mes potes ont sauté à l’eau pour m’aider. »

« C’est notre faute à nous à 110 % », a admis Zapata. « Après, c’est évident que quand le plan change toutes les heures, ça ne facilite pas la tâche », a-t-il dit en allusion au changement de logistique lié à « l’avis défavorable » émis par les autorités françaises et finalement levé mardi soir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct