Tour de France: Tignes accueillera un géant… sur deux roues

Tour de France: Tignes accueillera un géant… sur deux roues

Le deuxième volet du triptyque alpestre s’annonce plus explosif que le premier : 126,5 kilomètres seulement au départ de Saint-Jean-de-Maurienne, une longue course de côte jusqu’au sommet de l’Iseran, le toit du Tour culminant à 2.770 mètres.

Les non-grimpeurs ne se réjouiront même pas de l’aborder par son versant le plus court, 13 bornes « à peine », pour 33 de l’autre côté. Pourquoi ? Parce qu’ils auront dû s’employer dès le départ, que le pourcentage de la pente se veut plus raide et que l’altitude et la chaleur ne ménageront pas les organismes.

Autant dire que la plongée vers Val d’Isère fera appel tant aux qualités de descendeur que de slalomeur, entre ceux qui chercheront à creuser l’écart et ceux qui devront résorber leur retard, en passant par ceux qui se battront toute la journée contre les délais.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct