Tim Wellens: «J’ai tout fait pour garder le maillot à pois»

Tim Wellens: «J’ai tout fait pour garder le maillot à pois»

Le rêve a donc pris fin pour Tim Wellens. Quinze jours avec le maillot à pois, ce n’était même pas une ambition, encore moins un rêve. « Mais, à force, on finit par s’en persuader », disait-il dans la rangée des bus d’équipes de Valloire où l’orage grondait, au point que sa dernière parole se confondit avec une volée de grêlons qui ressemblaient pour le coup à de gros petits pois...

L’équipe Lotto-Soudal n’a en tout cas rien négligé pour défendre son bien et prolonger le plaisir jusque-là entretenu. Elle n’avait du reste rien à perdre, sinon des éléments précieux par rapport aux délais, ce qui n’a pas été le cas puisque Caleb Ewan, quotidiennement protégé par Maxime Monfort, s’est brillamment débrouillé dans le débat. Ce qui offre la perspective aux Lotto de gérer la survie de leur sprinter par rapport aux Champs-Elysées, dimanche. Mais nous n’en sommes pas encore là !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct