«Vous avez de ces mots»: wallon et bargoensch à Bruxelles, rare et tof!

«Vous avez de ces mots»: wallon et bargoensch à Bruxelles, rare et tof!

Du wallon à Bruxelles

Les précédents billets de cette chronique ont évoqué l’héritage actuel du parler d’origine germanique qui a longtemps prévalu dans les pratiques linguistiques de la population de Bruxelles. La francisation de la capitale de la Belgique a relégué le Brussels Vloms dans la sphère privée ou dans des textes littéraires dont l’authenticité varie selon les auteurs. Mais elle a eu raison également d’un argot à base flamande, le bargoensch, et d’une des langues sœurs du français : le wallon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct