Un tax shelter dans le secteur de l’édition ? Gare aux Dalton de l’évasion fiscale

Quand sort un album de Blake et Mortimer, cela se matérialise de manière très concrète dans les comptes de l’entreprise.
Quand sort un album de Blake et Mortimer, cela se matérialise de manière très concrète dans les comptes de l’entreprise. - D.R.

Que pèse le secteur du livre aujourd’hui en Fédération Wallonie-Bruxelles ? Un chiffre d’affaires annuel d’un peu plus d’un quart de milliard (en langue française et néerlandaise), dans lequel – attention ! – la littérature générale en langue française ne pèse même pas un quart de… million. Et pour cause : les grands noms belges de la littérature générale (Nothomb, Schmitt, Damas, Dieudonné, Job, Gunzig, etc.) sont presque tous en écurie française, casaque parisienne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct