Bertrand Baguette: «Avant, je ne pensais qu’à moi; maintenant, je veille à l’image…»

Bertrand Baguette a fait de sa passion un métier en devenant pro chez Honda.
Bertrand Baguette a fait de sa passion un métier en devenant pro chez Honda. - david noels.

Septante-deux bolides s’élancent ce samedi après-midi, sur le coup de 16h30, à l’assaut des 24 Heures de Spa. Et ce qui est devenu « la plus grande course de GT au monde » brassera un savant mélange parmi les 248 pilotes admis au départ. Très présents en marge des coûts de plus en plus élevés liés à l’engagement de ces Grand Tourisme, les gentlemen drivers, « rapides comme Crésus », font désormais partie du décor aux côtés de pilotes qui ont des programmes réguliers, mais aussi « un vrai métier » qu’ils pratiquent en marge de cette activité sportive avant tout vécue par passion.

Et puis il y a aussi les vrais pros ; ceux qui sont sous contrat avec un constructeur et ont mis la course automobile au centre de leur vie… pour la gagner ! Un quart du plateau sera fourni par ceux-ci : 60 pilotes exactement. Parmi ceux-ci, quelques Belges dont Bertrand Baguette qui vit cela au Japon avec Honda depuis 2012.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct