Etats-Unis: l’Administration Trump réinstaure les exécutions dans les prisons fédérales

Bill Barr
: «
Nous devons, pour les victimes et leurs familles, appliquer les peines déclarées par notre système judiciaire
», a expliqué le ministre de la Justice Bill Barr (à dr.), donnant ainsi satisfaction au président Donald Trump.
Bill Barr : « Nous devons, pour les victimes et leurs familles, appliquer les peines déclarées par notre système judiciaire », a expliqué le ministre de la Justice Bill Barr (à dr.), donnant ainsi satisfaction au président Donald Trump. - Reuters.

Ils sont cinq : Lezmond Mitchell, Wesley Purkey, Daniel Lee, Alfred Bourgeois et Dustin Honken. Cinq criminels âgés de 37 à 67 ans, qui patientent dans le couloir de la mort depuis parfois un quart de siècle, et dont la sentence sera exécutée entre le 9 décembre et le 15 janvier prochains. A première vue, l’affaire pourrait paraître anodine outre-Atlantique, où l’on exécute en moyenne 25 personnes par an (dont 13 pour le seul Texas en 2018). Mais aucun détenu n’avait connu ce sort dans les prisons fédérales depuis 2003, seuls les Etats fédérés poursuivant cette pratique à l’échelon local.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct