Et si le chaos sur le rail n’était qu’un prélude

Et si le chaos sur le rail n’était qu’un prélude
Belga.

Croisons les doigts ! C’est ce que les candidats à un minitrip à la Côte auront dû se dire, à la veille du week-end, en préparant leur futur déplacement. Croisons les doigts pour que les trains roulent, et dans ce cas, pour qu’ils ne soient pas bondés, qu’on n’y soit pas pris de malaise en raison d’une chaleur suffocante, ou que le train ne tombe pas en panne au milieu de la campagne…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct