RD Congo: Thambwe Mwamba conquiert le Sénat au terme d’une rude bataille

Thambwe Mwamba (à dr.), lorsqu’il était encore ministre de la Justice du gouvernement Kabila
: un passage en force au Sénat.
Thambwe Mwamba (à dr.), lorsqu’il était encore ministre de la Justice du gouvernement Kabila : un passage en force au Sénat. - Reuters.

Décodage

Les jeux sont faits, la bataille est terminée, mais la victoire n’est pas totale : avec 65 voix contre 43, Alexis Thambwe Mwamba, ministre de la Justice dans le gouvernement sortant et considéré comme un pilier du système Kabila, a été élu à la présidence du Sénat congolais, contre Modeste Bahati Lukwebo, président de l’Alliance des Forces démocratiques et alliés, (AFDC), la plus importante des formations qui, à la veille des élections, composèrent la coalition FCC - Front commun pour le Congo. Refusant de se désister, M. Bahati avait été exclu des FCC, mais quinze sénateurs ont bravé les consignes d’une coalition qui se prévalait de 90 sièges sur 108.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct