Le vote Vlaams Belang échappe aux radars

L’arrivée de Tom Van Grieken à la tête du Vlaams Belang en 2014 a été marquée par un virage plus «
social
» du parti.
L’arrivée de Tom Van Grieken à la tête du Vlaams Belang en 2014 a été marquée par un virage plus « social » du parti. - Belga

Pour trouver dans quelle réalité sociale, économique ou politique s’est ancré le bilan du scrutin, Le Soir a mis côte à côte les résultats des élections fédérales, pour toutes les communes du pays, et une série d’indicateurs statistiques, à la même échelle. Nous avons choisi ceux-ci en fonction des thématiques fortes du programme du Vlaams Belang et des intuitions sur lesquelles reposaient certaines analyses « à chaud » : chômage (des jeunes en particulier), pensions, communes riches ou pauvres, densité de population, nombre d’étrangers, ou encore âge moyen de la population.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique