A Hong Kong, la police «est désormais libre de faire ce qu’elle entend»

De nouveaux appels à manifester ont été lancés pour le week-end prochain.
De nouveaux appels à manifester ont été lancés pour le week-end prochain. - AFP.

Le calme est revenu dans les rues de Hong Kong en ce début de semaine, mais celles-ci portent encore les stigmates des violences de ce week-end. Quelques poubelles et barrières longeant les rues du centre-ville n’ont pas encore totalement retrouvé leur place. Ce matériel a été utilisé par les manifestants pour ériger des barricades dimanche dans le quartier Central, le district des affaires. Les rues avaient été fermées à la circulation et les commerces avaient baissé leur rideau de fer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct