Patrimoine de l’été: les monstres merveilleux de l’Aquarium

La représentation de verre large de 23 cm, épaisse de 13 du Bougainvillia Muscus (une variété d’hydrozoaire identifiée en 1863) est visible à l’aquarium-museum de Liège.
La représentation de verre large de 23 cm, épaisse de 13 du Bougainvillia Muscus (une variété d’hydrozoaire identifiée en 1863) est visible à l’aquarium-museum de Liège. - numeriques.be

Au milieu du XIXe siècle, l’engouement pour la zoologie et la multiplication de musées des sciences naturelles pose aux conservateurs un problème particulier : si la taxidermie permet d’offrir au grand public des représentations satisfaisantes de la vie animale, les invertébrés marins ne peuvent être conservés que dans des liquides et avec bien des déconvenues. Ces animaux morts perdent rapidement leurs couleurs, leurs composantes translucides s’opacifient et ces transformations s’accompagnent parfois d’une perte de volume. Comment représenter dans son apparente légèreté et sa grâce l’ombrelle d’une méduse et ses – parfois très longues – tentacules ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct