Des œufs bio à la dioxine dans le Limbourg: à quel point est-ce grave pour la santé publique?

Les oeufs concernés sont vendus notamment par Delahize et Carrefour.
Les oeufs concernés sont vendus notamment par Delahize et Carrefour. - Belga

Depuis la crise du poulet à la dioxine en 1999 et avec celle des œufs au fipronil en 2017 en guise de piqûre de rappel, la Belgique est particulièrement sensible à sa sécurité alimentaire. C’est dire si le rappel d’œufs bio, lancé mardi suite à la découverte de traces de dioxine et de PCB chez un grossiste limbourgeois œuvrant pour la grande distribution, a de quoi mettre plus d’un consommateur en émoi. Mais à la lumière des faits précis, il y a toutefois lieu de garder son sang-froid, sans sous-estimer leur gravité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct