Repères

Le FNI, signé le 8 décembre 1987, est entré en vigueur le 1er juin 1988. Il imposait à ses deux signataires, Etats-Unis et Union soviétique, de démanteler en trois ans l’ensemble de leurs missiles à lanceur terrestre à portée « courte ou intermédiaire », soit entre 500 et 5.500 km (par opposition aux missiles balistiques intercontinentaux ou aux armes à plus petite portée. Les missiles tirés depuis la mer ou les airs n’étaient pas couverts par le Traité).

Au 1er juin 1991, 2.692 de ces engins conçus pour emporter des ogives nucléaires étaient définitivement détruits : 1.846 missiles soviétiques et 846 missiles US. Sans être le seul ni le premier dispositif de contrôle des armements, c’était la première fois qu’une catégorie entière d’armes à capacité nucléaire était éradiquée de la planète – et plus précisément : du sol européen.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct