Natalie Roberts, chef de mission de MSF France à Goma au «Soir»: «Il arrive qu’on doive arrêter la vaccination, car on est à court»

Les centres de traitement d’Ebola ont mauvaise réputation auprès des populations, qui s’y rendent souvent trop tard et qui y périssent. Nombreux sont ceux qui croient que dans ces centres, on y meurt.
Les centres de traitement d’Ebola ont mauvaise réputation auprès des populations, qui s’y rendent souvent trop tard et qui y périssent. Nombreux sont ceux qui croient que dans ces centres, on y meurt. - AFP

Entretien

Médecin urgentiste du Royaume-Uni depuis quatre ans, Natalie Roberts est chef de mission de Médecins sans frontières à Goma (RDC), en pleine crise sanitaire liée à Ebola.

Comment la population de Goma réagit-elle à l’apparition de nouveaux cas d’Ebola ? Une troisième victime, fille du premier cas décelé, vient de mourir…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct