Moins de temps partiels

Si la croissance en nombre de travailleurs entre 2015 et 2018 est de 5,84 % dans notre pays, la croissance en équivalents temps plein des entreprises belges est encore plus élevée, à en croire l’étude d’Acerta. En unités temps plein, l’occupation dans les entreprises et organisations existantes a, en effet, augmenté de pas moins de 6,5 % au cours de la période concernée. « C’est également une bonne nouvelle puisque cela signifie que les contrats à temps partiel diminuent au profit de temps pleins », commente Benoît Caufriez.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct