Yannick Ferrera: «Un exemple pour les gamins»

Depuis un an et demi, Renaud Emond voit la vie en rose. Son match, samedi dernier au CS Bruges, résume à merveille son parcours : après un gros raté, sur penalty, le Gaumais n’a rien lâché pour finir par placer le Standard sur le chemin du succès. Grâce à un but qui, lui aussi, lui ressemble : après un premier appel, puis un deuxième, Emond passe son bras devant Serrano pour se créer l’espace qui lui permet d’ajuster de la tête le gardien Badiashile. « Il y a, dans ce but, beaucoup de qualités », juge José Jeunechamps, l’entraîneur adjoint du Cercle, qui avait eu Emond sous ses ordres à Sclessin lorsqu’il avait succédé, en avril 2017, à Aleksandar Jankovic. « Ce sont là des gestes de vrai buteur... »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct