«Essentiel que Mediapart et d’autres puissent publier de telles affaires»

Alice Antheaume, directrice exécutive de l’école de journalisme de Sciences Po et journaliste pour l’agence Reuters rappelle que le feuilletonnage à la Mediapart relève plutôt d’un modèle économique que d’une volonté de faire tomber les têtes.

Jugez-vous que Mediapart ait mené une enquête journalistique « à charge » comme le dénonce l’ex ministre ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct