Un Brexit sans accord provoquerait un «choc instantané», selon la Banque d’Angleterre

Le directeur de la banque d’Angleterre, Mark Carney
Le directeur de la banque d’Angleterre, Mark Carney - EPA

Le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), Mark Carney, a prévenu vendredi qu’un Brexit sans accord le 31 octobre provoquerait un « choc instantané » pour l’économie britannique.

« Sans accord, le choc pour l’économie est instantané », a expliqué M. Carney sur la BBC alors que le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson n’a pas écarté la possibilité d’un départ de l’UE sans filet le 31 octobre.

« Des entreprises ne seront plus en capacité de fonctionner » dans cette hypothèse, a averti M. Carney. Interrogé sur le nombre d’entreprises qui pourraient se retrouver dans ce cas, il a répondu : « Potentiellement, un nombre important ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct