Disparition du Traité INF: Didier Reynders déplore sa disparition

Didier Reynders
Didier Reynders - Belga

Le ministre des Affaires étrangères et de la Défense Didier Reynders a déploré vendredi la disparition du Traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF). La Russie a en effet annoncé en matinée la fin du traité, tandis que les Etats-Unis avaient annoncé leur sortie la veille. Didier Reynders appelle les deux pays à prendre des initiatives menant à une réduction de leurs arsenaux nucléaires, portant sur tous les types de système d’armes, ainsi qu’à proroger le traité New START au-delà de 2021.

« Malheureusement, la Russie n’a pas répondu aux appels internationaux répétés lui demandant de reprendre l’exécution de ses obligations découlant du traité. C’est cela qui conduit aujourd’hui à la dissolution du traité », affirme M. Reynders.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct