Les femmes n’ont aucune confiance politique en «BoJo»

Les femmes sont, avec le journalisme et la politique, la grande affaire de l’existence de Boris Johnson. « Bo Jo » a toujours aimé les jeunes femmes, belles et intelligentes, ce n’est un secret pour personne. Pour une nuit, une semaine, un mois, nombreuses ont été celles qui sont tombées sous son charme. Il les séduisait par sa parole d’or et l’art de ne pas se prendre au sérieux. Elles lui ont gardé la fidélité du cœur, même s’il s’est souvent comporté comme un goujat.

« C’est un coureur de jupons coquin dont le magnétisme et l’intelligence ont fait des ravages auprès de la gent féminine », souligne Freddie Grey, directeur adjoint de l’hebdomadaire de droite Spectator. Séparé de sa seconde épouse, Marina, Johnson a emménagé au 10 Downing Street avec sa jeune compagne, Carrie Symonds.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct