Royaume-Uni: un premier revers électoral pour Boris Johnson

Les coups, politiques et électoraux, pleuvent déjà sur Boris Johnson, mais le nouveau Premier ministre n’est pas du genre à se laisser gagner par le doute.
Les coups, politiques et électoraux, pleuvent déjà sur Boris Johnson, mais le nouveau Premier ministre n’est pas du genre à se laisser gagner par le doute. - Reuters.

Les coups pleuvent sur la cuirasse du nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui montre déjà ses graves défauts. A peine installé au 10 Downing Street, le chef du gouvernement voit sa majorité parlementaire réduite à une seule voix après le revers électoral infligé par les libéraux-démocrates (centristes pro- européens) lors de l’élection partielle de Brecon et Radnorshire (Pays de Galles). Même avec l’aide des unionistes protestants, la nouvelle équipe aura du mal à rester longtemps aux commandes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct