Anderlecht: Sven Kums, une pépite d’or aux oubliettes

L’avenir de Sven Kums à Anderlecht s’inscrit en pointillé. Il avait pourtant tout pour aimer la philosophie de jeu de Kompany.
L’avenir de Sven Kums à Anderlecht s’inscrit en pointillé. Il avait pourtant tout pour aimer la philosophie de jeu de Kompany. - Photo News.

Le 13 janvier 2016, le football belge déroule le tapis rouge pour Sven Kums. A l’unanimité, le microcosme le sacre Soulier d’or, récompensant à la fois l’architecte du sacre gantois et du parcours européen des Buffalos. C’est la revanche d’un joueur jugé trop petit lorsqu’il évoluait dans les équipes de jeunes d’Anderlecht, le triomphe d’un certain football, basé davantage sur la vision du jeu, le sens de la passe et du placement que sur le physique et le football total. Un peu comme si un morceau de Barcelone était venu colorer la Pro League. C’est aussi un coup de fraîcheur sur notre championnat.

Pourtant, trois ans plus tard, il ne reste plus rien de la maestria du métronome gantois. La faute à des choix de parcours. La faute, aussi, à une incompréhension entre ses entraîneurs et lui, entre son club de cœur (Anderlecht) et lui, un peu comme si le RSCA n’avait jamais digéré qu’un de ses anciens s’impose ailleurs qu’au Parc Astrid, et le rappelait pour le gronder.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct