France: des permanences vandalisées, gare aux irresponsables!

Manifestation contre le Ceta, le 16 juillet dernier à Paris
: les agriculteurs sont en colère.
Manifestation contre le Ceta, le 16 juillet dernier à Paris : les agriculteurs sont en colère. - AFP.

L’été, c’est traditionnellement la saison des incendies. Mais cette fois, en France, ce ne sont plus seulement des forêts qui brûlent. Ce sont aussi des permanences d’élus qui prennent feu. À Perpignan, les flammes ont léché les murs du député LREM alors qu’il était présent dans son local.

Ailleurs, ce sont des entrées qu’on bétonne. Des façades qu’on tague. Des vitres qu’on brise. Du purin qu’on déverse. Au total, ces derniers jours, une quinzaine de permanences d’élus de la majorité ont été vandalisées. Et cela continue. Soir après soir. Nuit après nuit.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct