Des commerçants pas au courant

Alors que sa boutique est située chaussée d’Ixelles, à 200 mètres du carrefour avec la chaussée de Wavre, le gérant de Mouss Télécom n’a pas été mis au courant des travaux qui commenceront dès lundi à cette intersection, dit-il. « Déjà qu’on a tenu près de trois ans avec les travaux, ça commence à bien faire », réagit Mohamed Ouchen, qui craint les conséquences d’un nouveau chantier sur son commerce. « C’est pas possible de travailler dans ces conditions. » À la Maison des Tissus, on dénonce une « communication catastrophique » : « La dernière fois, quand les bus ne passaient plus, ce sont les clients qui me l’ont dit ». Une déviation des transports en commun lourde de conséquences pour leur chiffre d’affaires. « La majorité de nos clients sont des personnes âgées qui se déplacent en bus », regrette Ismaila, cogérante des Petits Riens.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct