La cabine sanitaire, le petit coin mobile qui soulage

La cabine sanitaire, le petit coin mobile qui soulage
bruno dalimonte

Ils sont devenus incontournables. Tout l’été, les cabines sanitaires et les urinoirs mobiles sont de la partie. Et pour cause, une personne se rend en moyenne aux toilettes 6 à 8 fois par jour. Comme les sorties au grand air sont nombreuses de fin juin à septembre, il faut bien à un moment ou l’autre se soulager.

Pour nécessaires qu’ils soient, ces lieux d’aisance itinérants divisent. Certains rechignent à y entrer, d’autres estiment au contraire qu’ils rassurent. « C’est utile. Mais je préfère vérifier l’état de la cabine avant de l’utiliser. C’est important qu’elle soit propre. Sinon je préfère aller à l’extérieur », confie un jeune homme rencontré devant l’un de ces isoloirs de plastique à Hello Summer, l’événement festif qui remplace depuis cette année Bruxelles-les-Bains. « Je ne trouve pas cela très dingue. Surtout avec la chaleur. Mais pour un événement cela reste pratique », maugrée une adolescente.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct