De plus en plus d’agences de voyages sensibilisées

Même s’il est en franche augmentation, le nombre de voyageurs individuels qui pensent à compenser les émissions CO2 de leurs vols reste très minime. C’est notamment dû au manque de proposition faite par les compagnies aériennes dans leur mode de réservation en ligne. C’est Ryanair, finalement, qui a la politique la plus claire sur le sujet en proposant une compensation forfaitaire de 2 euros dans sa procédure de réservation.

Si l’information vers le public des voyageurs individuels reste compliquée, Greentripper dit voir aujourd’hui de plus en plus d’agence de voyages proposer la compensation aux groupes.

Les compensations consistent à soutenir des projets réducteurs de CO2 avec des ONG locales au Bénin, au Burkina Faso, au Kenya, en Ouganda, au Togo et en RDC.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct