Iran: vol au-dessus d’une poudrière dans le Golfe

Une embarcation iranienne rapide des «
Gardiens de la révolution
» dans le Golfe (photo d’archives).
Une embarcation iranienne rapide des « Gardiens de la révolution » dans le Golfe (photo d’archives). - AFP.

Pour la énième fois en quelques mois, le golfe Arabo-Persique tressaille. Ce dimanche 4 août, l’Iran a en effet annoncé l’arraisonnement dans le Golfe d’un navire-citerne étranger « de contrebande » – dont il n’a pas divulgué la nationalité. C’est déjà le troisième, après les interceptions de pétroliers battant pavillon panaméen le 14 juillet et britannique le 19 juillet. Des actions qui pouvaient apparaître comme des représailles : au début de juillet, les autorités britanniques avaient saisi au large de Gibraltar un tanker iranien qu’elles accusaient de vouloir livrer sa cargaison au régime syrien.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct