Remco Evenepoel, le nouveau crack du cyclisme

Remco Evenepoel, le nouveau crack du cyclisme
Photo News.

Sur les plages basques chatouillées par l’océan Atlantique, où était dessiné un petit cercle regroupant les lauréats belges de la Clasica San Sebastian, il a pris place aux côtés de Claudy Criquielion (1983) et d’un Philippe Gilbert (2011) avec lequel il prend souvent plaisir à partager des séances d’entraînement. Il est aussi devenu le troisième plus jeune coureur lauréat d’une course majeure, un siècle après Victor Fastré et Georges Ronsse (qui avaient tous deux brillé sur Liège-Bastogne-Liège).

S’ils enrichissent les annales du vélo, que représentent toutefois ces repères historiques face à l’enthousiasme fou que fait naître Remco Evenepoel ? Depuis son baptême chez les pros, en janvier dernier, le Brabançon défie les normes de précocité, bouscule les prédictions les plus optimistes, charme les conteurs de belles histoires. Et fait chavirer la Belgique, qui se prend à rêver d’un nouvel Eddy Merckx, cinquante ans après le premier succès du Cannibale au Tour.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct