COUP FRANC

Anderlecht: Vince The Prince règne en King

©Belga
©Belga

Pour ceux qui en douteraient encore, à Anderlecht, le patron a un nom. Et même un titre de noblesse : The Prince. La semaine qui a jeté un pont entre une première de plagistes pas tout à fait rentrés de vacances et une relance encore ahanante hier soir au Canonnier, a confirmé un peu plus les dimensions XXL de la carte blanche dont peut faire usage Vincent Kompany.

Face au manque caractérisé d’action matérialisée contre Ostende, il y a eu une ébauche de réaction une huitaine plus tard à Mouscron. Où le bon vieux principe du retour de manivelle a engendré les premiers décrochages en grappe (El Kababri, Bornauw, Didillon, Cobbaut). Avec pour seul résultat tangible, l’obtention du premier point de la saison au terme d’un match plus proche de la tisane que du football champagne. Un partage fêté comme une victoire – on croit rêver ! – et qui permet de dresser les premiers constats d’usage par rapport à l’action du manager-entraîneur-joueur (mais pas – encore ? – capitaine).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct