Utilisera-t-on un jour le Flyboard de Zapata?

Utilisera-t-on un jour le Flyboard de Zapata?
AFP

Utilisera-t-on un jour le Flyboard de Zapata comme engin courant ? C’est son rêve : « Le Flyboard air, c’est un pas vers le futur, comme Blériot ne pouvait imaginer l’A380 » a-t-il répété ce dimanche.

Improbable

C’est pourtant assez improbable. La raison ? C’est que l’autonomie de l’appareil n’est que d’une dizaine de minutes, une durée impossible à allonger tant qu’il utilisera du kérosène, un dérivé du pétrole, très polluant et incompressible au-delà de ce qui est fait aujourd’hui, le pilote devant porter les 35 kilos de carburant sur son dos.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct