Erdogan veut s’en prendre aux Kurdes syriens

«
Tant que nous serons sujets au harcèlement, il ne nous sera pas possible de garder le silence
», martèle le président turc, Recep Tayyip Erdogan.
« Tant que nous serons sujets au harcèlement, il ne nous sera pas possible de garder le silence », martèle le président turc, Recep Tayyip Erdogan. - Reuters.

Décodage

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Monde