Donn Alan Pennebaker avait mis le rock’n’roll en boîte

Bod Dylan devant la caméra de Donn Alan Pennebaker sur le tournage du documentaire «
Don’t Look Back
».
Bod Dylan devant la caméra de Donn Alan Pennebaker sur le tournage du documentaire « Don’t Look Back ». - Michael Ochs Archives.

Star planétaire du documentaire musical, Donn Alan Pennebaker a inventé le genre avec Don’t Look Back, en 1967, un film dans lequel il invitait le spectateur à suivre de l’intérieur la tournée anglaise de Bob Dylan. La même année, Donn posera sa caméra au festival de Monterey, le premier concert de la contre-culture, véritable prélude musical à l’été californien de l’amour qui verra fleurir le mouvement hippie. Parmi les têtes d’affiche de Monterey, il y avait les Who, Janis Joplin, Otis Reding ou encore Jimi Hendrix, qui interpréta le célèbre solo de Hey Joe avec les dents puis la guitare dans le dos…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct