Air Belgium: destination les Antilles, avant la suite

Niky Terzakis
: «
Oui, on a perdu de l’argent, mais aucun passager n’a été lésé. Oui, on a dû se réinventer. Je suis très fier de la compagnie, de tout le personnel, de sa résilience.
»
Niky Terzakis : « Oui, on a perdu de l’argent, mais aucun passager n’a été lésé. Oui, on a dû se réinventer. Je suis très fier de la compagnie, de tout le personnel, de sa résilience. » - Pierre-Yves Thienpont.

Après huit jours de réservation, on avait déjà rempli 20 % de notre capacité pour la saison d’hiver vers les Antilles » C’est avec une satisfaction non feinte que Niky Terzakis, le patron d’Air Belgium, dresse la situation de sa compagnie aérienne. Celle-ci avait lancé une ligne vers Hong Kong au départ de Charleroi en juin 2018, ligne qu’elle avait dû arrêter dès le mois de septembre. Il parle aujourd’hui de déconvenue, « quand le partenaire chinois qui doit assurer 70 % des revenus fait défaut. Beaucoup d’autres compagnies, dans le même cas, n’auraient pas rebondi. Beaucoup de compagnies aériennes ont disparu ces derniers mois. Nous, on est toujours là. Oui, on a perdu de l’argent, mais aucun passager n’a été lésé. Oui, on a dû se réinventer. Je suis très fier de la compagnie, de tout le personnel, de sa résilience. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct