Toni Morrison, la voix noire et féminine de l’Amérique, s’est éteinte

Pour Barack Obama, l’écriture de Toni Morrison était «
un challenge magnifique pour notre conscience et notre imagination
».
Pour Barack Obama, l’écriture de Toni Morrison était « un challenge magnifique pour notre conscience et notre imagination ». - Kevin Lamarque/Reuters.

Ses prises de position pour les droits de la femme et des Noirs américains l’avaient placée au cœur des débats de société aux Etats-Unis, y compris au sein de sa propre communauté. Par son écriture inventive, l’autrice faisait réfléchir à la complexité du vivre ensemble et au respect de l’autre. La romancière brillait par ses prises de position en faveur de l’égalité entre Blancs et Noirs, entre hommes et femmes. Ses livres ne cachaient rien des travers, des défauts, des manipulations dont la société humaine est capable.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct