L’homme qui a découvert le Titanic tente de résoudre le plus grand mystère aéronautique américain du XXe siècle

Après avoir dompté l’Atlantique seule en 1932, Amelia Earhart était sur le point de devenir la première femme à faire le tour du monde en avion.
Après avoir dompté l’Atlantique seule en 1932, Amelia Earhart était sur le point de devenir la première femme à faire le tour du monde en avion. - AFP

Le Nautilus, un navire de recherches sous-marines, a largué les amarres mercredi d’Apia, dans les îles Samoa (Pacifique Sud) pour une mission espérée de longue date en Amérique. A son bord, l’océanographe Bob Ballard, explorateur et redécouvreur du paquebot Titanic en 1985, tentera de retrouver la trace de l’intrépide aviatrice Amelia Earhart, disparue corps et biens… le 2 juillet 1937.

Cap sur l’atoll de Nikumaroro, plus ou moins à mi-chemin entre l’Australie et Hawaii, où Earhart à court de carburant pourrait avoir tenté de poser son bimoteur Lockheed Electra10E en catastrophe… et aurait même survécu quelque temps après le crash, selon certains chercheurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct